L’influence sublime des arômes sur le corps et l’esprit

 La fragrance d’une huile essentielle peut directement affecter tout de votre état émotionnel jusqu’à votre longévité. 

 Lorsque la fragrance des huiles essentielles est inhalée, l’odeur voyage en premier lieu par le nez pour se rendre au toit des cavités nasales nommées épithélium pseudo stratifié,  fine membrane à l’intérieur du nez.  Chaque molécule de l’huile essentielle est ensuite connectée à un réceptacle spécifique de la membrane des cellules que l’on nomme épithélium de la région olfactive.  Chacune des centaines de millions de ces cellules nerveuses sont remplacées à tous les 28 jours.  Lorsque stimulé par les molécules de l’huile essentielle, le recouvrement de ces cellules nerveuses transmet des pulsions électriques aux bulbes olfactifs situés au cerveau.  Ensuite, les bulbes olfactifs transmettent des pulsions à différents centres, soit via le thalamus ou les odeurs sont consciemment interprétées et identifiées, soit l’hypothalamus, le corps amygdaloïde et d’autres régions du système limbique, d’où naissent les réactions émotives aux odeurs.  Étant donné que le système limbique est directement lié avec les parties du cerveau qui contrôlent l’arythmie cardiaque, la pression sanguine, la respiration, la mémoire, les niveaux de stress et l’équilibre hormonale, les huiles essentielles peuvent avoir des effets physiologiques et psychologiques approfondis.

 Le sens de l’odorat est le seul des 5 sens directement lié au lobe frontal du cerveau, le centre du contrôle émotionnel.  L’anxiété, la dépression, la peur, la rage et la joie émanent tous de cette région du cerveau.  La senteur d’une fragrance spécifique peut éveiller des mémoires des émotions avant même que nous soyons conscients de son apparition.  Au niveau de l’odorat, nous réagissons tout de suite.  Tous les autres sens, le touché, le goût, l’entente et la vue, passent par le thalamus qui agit comme un standard téléphonique pour le cerveau, pour passer les stimuli au cortex cérébrale (le centre de la conscience) et les autres parties du cerveau.

 Le lobe frontal, parti du cerveau situé sous le cortex cérébrale ou nous pouvons retrouver l’hippocampe et l’amygdale, peut aussi activer directement l’hypothalamus. L’hypothalamus est l’une des parties les plus importantes de notre cerveau, agissant comme le siège du contrôle hormonale.  La production des hormones de croissance, des hormones sexuelles, les hormones thyroïdiennes et les neurotransmetteurs comme la sérotonine, sont tous gouvernés par l’hypothalamus, souvent référé comme étant la glande principale. 

 Les huiles essentielles, avec leurs fragrances et structures moléculaires uniques, peuvent directement stimuler le lobe frontal et l’hypothalamus.  Alors, en inhalant des huiles essentielles nous pouvons combattre des traumatismes émotionnels ainsi que la production d’hormones par l’hypothalamus.  Les huiles peuvent stimuler l’augmentation des hormones au niveau de la thyroïde pour nous donner de l’énergie et les hormones de croissance, pour nous donner la longévité.

 Les huiles essentielles peuvent aussi être utilisées pour réduire l’appétit, donc peut aider à la perte de poids.  Dans d’autres études, certaines huiles ont l’habilité à augmenté la libido.  Une étude a révélé que les huiles essentielles de Vétiver, Patchouli, Cèdre de l’Atlas, le Bois de Santal et l’Encens peuvent augmenter le niveau d’oxygène au cerveau par 28%, qui peut augmenter le niveau d’activité au niveau de l’hypothalamus et du système limbique, donc avoir un effet dramatique sur les émotions, l’apprentissage, les attitudes et aussi sur les fonctions physiques comme le système immunitaire, l’équilibre hormonale et les niveaux d’énergie. 

 Les personnes qui ont subi des opérations aux nez, auront peut-être de la difficulté à percevoir les odeurs des huiles essentielles.  Le même phénomène pourrait aussi se produire chez les gens qui portent beaucoup de parfum, de maquillage, de laque à cheveux, de permanentes et teintures à cheveux ou tout autre produit contenant des odeurs synthétiques.  Ces gens ne pourront pas bénéficier du plein potentiel des huiles essentielles et de leurs fragrances. 

 La stimulation des nerfs olfactifs pourrait offrir un tout nouveau moyen de thérapie puissante qui pourrait être utilisé en conjonction de divers problèmes de santé. Ceci pourrait être considéré comme une toute nouvelle frontière inexplorée de la médecine.

Toujours consulter les “Règles générales” d’application lorsque vous travaillez avec les huiles essentielles.

Placer une commande ou adhérez à Young Living gratuitement et recevez 24% de rabais sur le prix de détail.

Vous pouvez être assuré que les huiles essentielles et les produits infusés d’huile que vous utilisez chez vous sont sécuritaires et efficaces. Visionnez la méthode unique Seed to Seal de Young Living.

Carole Boudreau, PS – (506) 229-0062 – carole@cb-consulting.cawww.yldist.com/cbconsulting