Archives mensuelles : mars 2016

Qu’est-ce qu’une huile essentielle?

Une huile essentielle est l’essence de vie d’une plante, un liquide volatile qui a été distillé à partir des arbustes, des buissons, des fleurs, des arbres, des racines, de la pelure de fruits, de la résine  ou des graines d’une plante.  On pourrait aussi le nommé le sang de la plante.  Après distillation, l’huile essentielle est un composé très concentré, beaucoup plus puissant que les produits naturels.  Dans certain cas, une entière plante peut être nécessaire pour en ressortir qu’une seule goutte d’huile essentielle.

Les huiles essentielles sont définitivement différentes des huiles végétales comme par exemple, huile de mais, d’arachide ou d’olive.  Elles ne sont pas graisseuses et ne bouche pas les pores de la peau comme bien des huiles végétales pourraient le faire.  Les huiles végétales se gâtent avec le temps et ne sont pas antibactériennes.  D’autre part, la plupart des huiles essentielles ne peuvent se gâter et sont de très puissants suppresseurs microbiens.  Pour qu’une huile essentielle ne se gâte pas, les étapes de la distillation doivent être minutieusement suivies.

En Amérique du Nord, les huiles essentielles ont perdues de leur importances en les incorporant dans des produits ménagers, et là encore, la plupart de ces huiles ont étés modifiés chimiquement et  improprement distillées.  Les meilleures huiles essentielles ont toujours été retrouvées en Europe et de d’autres pays occidentaux, grâce à leurs contrôles et standards très strictes concernant les extraits botaniques.  Seulement des praticiens licenciés en aromathérapie peuvent travailler avec les huiles essentielles.  Ici en Amérique du Nord, quelques heures d’étude sur les huiles essentielles et vous êtes considéré comme thérapeute en aromathérapie  et pouvez administrer des traitements aux gens.  Cela n’enlève pas la crédibilité aux huiles essentielles mais dans certain cas peuvent être dangereux pour le patient.

Les huiles essentielles sont loin d’être de simples substances. Elles sont des mosaïques de milliers de différentes composées chimiques.  Une huile essentielle quelconque peut contenir entre 80 et 300 différentes composées chimiques.  Nous pouvons prendre comme exemple le basilic ayant le nom botanique de Ocimum Basilicum, peut être utilisé dans différentes thérapies dépendant sa composition chimique.  Si cette huile est riche en linalol ou en fenchol, alors elle serait utilisée comme antiseptique.  Autrement, si elle riche en méthyle chavicol, elle sera utilisée comme anti-inflammatoire.  En troisième lieu, s’il est riche en eugénol, elle pourra être utilisé comme anti-inflammatoire ainsi qu’antiseptique.

Beaucoup d’autres situations peuvent changer la composition des huiles essentielles.  La chaleur et la pression à laquelle elles sont préparées.  Si elles sont distillées à la vapeur ou au solvant.  Si elles sont de première, deuxième ou troisième distillation de la plante, elle aura aussi une très grande importance.

La plus grande préoccupation est le fait que les huiles peuvent être modifiées avec des substances chimiques.  On donnera ici comme exemple l’encens.  Souvent la quantité de  celle-ci peut être augmentée à l’aide de solvants inodores comme le dipropylène glycol.  La seule façon que nous pouvons distinguer l’authenticité des huiles est lorsqu’elles suivent des analyses strictes en utilisant la chromatographie en phase gazeuse, la spectrométrie de masse et la résonnance magnétique nucléaire.  Malheureusement, même en utilisant la chromatographie en phase gazeuse, il est difficile de différencier une huile synthétique de la naturelle.  C’est pour cela qu’il est très facile  de modifier une huile essentielle ou d’en augmenter sa constitution sans déranger son apparence et son parfum.

Malheureusement, ici en Amérique du Nord, un très grand pourcentage des huiles essentielles vendues sont classées dans la catégorie des huiles modifiées ou falsifiées.  Alors, si vous pouvez considérer qu’une huile essentielle puisse facilement être modifiée, il est facile à comprendre que le sens de l’odorat chez certaines personnes puisse être trompé et qu’ils ne puissent savoir la différence entre les huiles essentielles véridiques.bottle

Détecter les déséquilibres de votre corps

Par Lynne Hinton, RCNP et Marlene Marshall, RCNP  L’analyse du sang vivant diffère de tests sanguins de médecine traditionnelle dans laquelle le sang conservé est envoyé à un laboratoire pour une «autopsie» et analysé de sa composition chimique et le compte de cellules. L’analyse du sang vivant implique le grossissement de 1000 fois ou plus… Continue Reading